Thérapie pour enfants et adolescents à Liège

L’enfant est un être en construction et l’espace thérapeutique va consister à accompagner l’enfant dans son devenir au sein de sa famille. L’implication de la famille dans le travail thérapeutique avec l’enfant est très importante, car c’est elle qui est présente au quotidien avec l’enfant, et c’est à partir de son lieu d’appartenance que le psychologue va pouvoir s’appuyer pour aider l’enfant. Plus simplement, l’enfant est dépendant de son système d’appartenance et il est fondamental de le prendre en compte en tant que membre relié aux autres. Echec scolaire, angoisse, crise de comportement social, familial, anorexie, boulimie…

Un enfant, un jeune peut vivre des périodes difficiles, être confronté à des difficultés qu’il ne se croit pas possible d’exprimer dans sa famille. Le petit enfant peut rencontrer des difficultés d’autonomisation, d’hyperactivité, d’agressivité… qui l’empêchent de se développer dans ces années essentielles à sa construction.

Un enfant n’est pas un extra-terrestre. Il est une personne à part entière. Une petite personne, avec ses hauts et ses bas, avec ses soucis, ses angoisses et ses peurs. Et tout cela est absolument normal. Cela fait partie de la vie. Avec ceci de particulier que l’enfant est une sorte de « valise », de récepteur des angoisses des grands. Soyez-en certain, dès ses premiers sourires de nourrisson, jusqu’à ses grandes rébellions d’ado, votre enfant porte en lui et exprime, comme il le peut, vos propres angoisses. En plus des siennes!

Nous ne sommes pas préparés à être parent et il n’est pas aisé d’être seul confronté à certaines situations qui peuvent nous déstabiliser, nous toucher, alors le psychologue accompagne l’enfant, les parents dans la transformation de la relation, dans la mise en mots et la libération vers plus de compréhension, plus d’épanouissement et de lien.

C’est aussi la relation au psychologue qui va être importante. Que l’enfant puisse faire confiance en l’adulte, qu’il puisse se sentir compris dans sa souffrance sont aussi des choses très réparatrices. Dans une thérapie d’enfant, le cadre est fluctuant. D’une manière générale, les premières séances se passent avec les parents et l’enfant. L’objectif est d’exposer la situation, les difficultés de l’enfant et pour le psychologue d’avoir quelques éléments de l’histoire familiale.

L’adolescent traverse également des bouleversements sur le plan physique et psychique qui concerne la différence des sexes, la différence des générations, la relation à soi et à l’autre. Il peut rencontrer des difficultés relationnelles, inhibitions, fléchissement scolaire, des troubles de comportements les plus divers (agressivité, obsessions, phobies, des conduites addictives, des angoisses, un isolement …).

Le psychologue est un tiers par rapport à la famille et l’espace thérapeutique est un espace neutre, décloisonné de son quotidien. C’est pourquoi des phrases dites par le psychologue peuvent avoir un entendement différent pour l’enfant parce qu’il ne fait pas partie de la famille.

Vous avez des questions, des doutes ?

Vous avez d’autres questions (notamment de savoir si l’on peut répondre à votre demande)? Téléphonez au secrétariat pour prendre rendez vous ou envoyez un email au secrétariat du cabinet de Psychologue Liège à l’attention de Nicolas Blaise.